Kit de détermination du sexe des Arapaima

kit-sexage-arapaima-286x210

Arapaima Gigas ou Pirarucu, une production aquacole en croissance

Arapaima gigas (« Pirarucu » en Portugais) est un poisson carnivore emblématique des cours d’eau d’Amérique du Sud : également nommé pirosca au Brésil, c’est le plus grand poisson d’eau douce du continent (jusqu’à 4 m de long pour 280 kg).

Espèce de haute valeur commerciale, l’Arapaima gigas est la cible privilégiée d’une importante activité de pêche extractive. Aujourd’hui, une législation a été mise en place à différents niveaux pour tenter de contrôler les captures et éviter la disparition de l’espèce.

Au niveau mondial, l’Arapaima gigas est inscrit en annexe 2 de la Convention internationale sur le commerce des espèces en danger (CITES : Convention International on Trade of Endangered Species). Des mesures ont été conçues pour stimuler et promouvoir la production durable et qualitative du pirarucu.

La plupart des éleveurs d’Arapaima gigas sont assurés par des petits et moyens producteurs au Brésil, qui s’appuient sur des programmes nationaux pour son développement. Aujourd’hui, la production de Pirarucu est en croissance.

Les besoins de la filière

L’Arapaima gigas doit aller à la surface toutes les 15 min pour respirer l’oxygène atmosphérique, et devient ainsi une cible facile pour les pêcheurs. C’est pourquoi une législation a été mise en place à différents niveaux pour tenter de contrôler les captures.

Les avantages de ce poisson sont nombreux : grande taille, résistant, 80 % chair savoureuse, très peu d’arêtes, exploitation des écailles pour la fabrication de produits dérivés, etc.

La femelle est mature sexuellement entre 4 et 5 ans. Un couple peut donner naissance, en moyenne, à 4 000 alevins par reproduction.

Le développement pondéral des jeunes atteignant 10 kilos dès la 1re année, il est donc possible de produire 40 tonnes de poissons à partir d’un seul couple : c’est donc une activité de pisciculture très rentable.

En milieu naturel, le mâle a des écailles rouges sur sa partie latérale et arrière. Dans les élevages, il est quasiment impossible de différencier une femelle d’un mâle, car en captivité, le mâle perd sa capacité de différenciation par la couleur.

Aujourd’hui, l’identification du sexe s’effectue par échographie, une méthode très invasive pour l’animal. En effet, il n’existe pas de méthode rapide pour identifier de manière précoce le sexe du Pirarucu.

Le kit de sexage : la solution développée par DIAG4ZOO

En connaissant à l’avance le sexe des Arapaima gigas grâce à notre diagnostic de sexage, il est possible d’introduire autant de mâles que de femelles dans des étangs adaptés, et optimiser leurs conditions d’élevages pour atteindre des taux de reproduction beaucoup plus importants.

L’élevage du « géant de l’Amazone » ainsi mieux maîtrisé constitue un débouché commercial très intéressant pour le Brésil, mais aussi pour d’autres pays comme la Colombie, le Pérou ou l’Equateur.

Une méthode simple et fiable

Notre technologie, pour sexer l’Arapaima gigas, est basée sur une technique d’immunologie pour détecter une protéine présente uniquement dans le sang des femelles, la vitellogénine.

Diag4zoo a développé un anticorps qui possède la capacité de se lier spécifiquement à la vitellogénine, qui constitue donc un antigène spécifique du sexe.

  • Une technologie très sensible
  • Un test facile à utiliser
  • Un résultat rapide : moins de 3H
  • Une longue conservation du produit: 3 mois à + 4°C

Notre kit contient 24 tests prêts à l’emploi et tous les réactifs pour le sexage de 24 poissons.

Nos partenaires

Ils nous ont fait confiance

Pourquoi pas vous ?

kit-détection-nodavirus-300x300
Kit nodavirus
kit-détection-white-spot-virus-300x300
Kit white spot virus
kit-formation-pcr-300x300
Kit formation PCR