Kit de détection du Nodavirus

kit-détection-nodavirus-286x210

La Biosécurité en Aquaculture

De nombreuses contaminations associées au nodavirus sont régulièrement signalées dans le monde entier chez un grand nombre d’espèces de poissons marins peuplant différent écosystèmes (platax et ombrine à Tahiti, Mérou et loup de Méditerranée, Bar des côtes Atlantique), mais aussi d’autres animaux marins, telle que l’holothurie (concombre de mer) lagunaire. Ces épisodes de VNN (Viral nervous necrosis), appelée également l’encéphalopathie et la rétinopathie virale (VER), provoquent des mortalités élevées et d’énormes pertes économiques.

L’émergence de ces maladies et leur expansion dans le monde entier est liée aux nombreux échanges de poissons et de matériels biologiques (géniteurs, œufs et juvéniles), nécessaires au développement de l’aquaculture.

L’infection par le nodavirus entraîne des troubles nerveux chez un nombre croissant d’espèces marines : les larves et les juvéniles sont les plus sensibles à l’infection avec un fort taux de mortalité.

Il existe plusieurs méthodes d’analyse du virus, mais la détection des nodavirus est désormais souvent réalisée par la technique de PCR, une technologie qui a permis d’accélérer le process pour dépister le virus. Les méthodes d’analyses nécessitent néanmoins des équipements de laboratoire spécialisés et des opérateurs qualifiés.

Le kit Nodavirus : un test de détection rapide

Le kit de détection nodavirus est basé sur l’amplification enzymatique d’une séquence spécifique de nodavirus par la PCR.

La PCR fait appel à un ensemble d’amorces qui amplifient un fragment d’ADN spécifique de différentes souches de Nodavirus. La visualisation des produits amplifiés est réalisée par une hybridation spécifique avec les sondes homologues déposées à des positions prédéfinies sur des membranes (mini-array) prêtes à l’emploi.

Une étape de révélation colorimétrique via un spot bleu sur la membrane en nylon est ensuite réalisée. L’interprétation des résultats visualisés sur la membrane (mini-array) peut se faire à l’œil nu.

Diag4zoo propose ainsi une méthode idéale pour détecter les infections de faible niveau ou précoces, afin de limiter les risques de transmissions horizontales et verticales.

  • Un résultat rapide : moins de 4H
  • Une technologie sensible
  • Un test facile à utiliser
  • Une longue conservation du produit: 3 mois à + 4°C

 

Le kit contient 24 tests prêts à l’emploi et tous les réactifs nécessaires pour la détection du virus.

Vous préférez faire tester vos échantillons ?

L’équipe de DIAG4ZOO réalise également des tests de détection de nodavirus dans ses laboratoires par la technique de la qPCR. Une prestation de services d’analyse rapide pour répondre à vos besoins. Il suffit d’envoyer vos échantillons (nageoires, cerveaux…) conservés dans une solution de stabilisation d’ARN, le RNAlater, avec de la carboglace et l’équipe de DIAG4ZOO s’occupe de réaliser l’analyse.

Ils nous ont fait confiance

Pourquoi pas vous ?

kit-sexage-arapaima-300x300
Kit arapaima
kit-détection-white-spot-virus-300x300
Kit white spot virus
kit-formation-pcr-300x300
Kit formation PCR